Spiritualité

Qu'est-ce que les annales akashiques ?

Le concept de la communauté théosophique sur l’akashique nous informe un peu plus sur notre univers et notre existence. L’accès aux annales akashiques va nous aider à percer un mystère cosmique qui ne peut être découvert dans le monde matériel. Toutes les informations qui existent sont stockées et enregistrées dans cette sorte de centre de documentation et d’information universelle. Ce centre universel est accessible à chaque individu. Toutefois, faut-il toujours apprendre comment cela fonctionne.

Qu'est-ce que les annales akashiques ?

Les annales akashiques sont une représentation de l’âme et une description de l’existence immatérielle. D’autres appellations peuvent être utilisées pour désigner bbb : archives akashiques, mémoire akashique ou chroniques akashiques. Le concept inspiré de la sagesse indienne a été créé vers la fin du 19ème siècle en occident. Dans l’ensemble, il s’agit d’une doctrine ésotérique qui vise à atteindre une connaissance approfondie de la conscience cosmique et de la mémoire. La signification des deux termes « Akash » et « Akashiques » apporte plus d’éclaircissements sur le concept. Le mot « Akash »  vient de la littérature de l’Inde ancienne, le sanskrit, qui signifie « lumière » ; « espace ou ciel » ou « éther ». En physique quantique, l’éther est une substance fluide qui a pour caractéristique de propager des ondes lumineuses. Ainsi, Akash est la source de toute vie et âme. Akashique est une forme de mémoire ou d’empreinte cosmique, qui archive et enregistre tous les évènements qui existent ou qui n’ont pas encore existé. D’une manière plus logique, les annales akashiques sont similaires à une bibliothèque de l’Univers.

En quoi consistent les annales akashiques ?

Chaque individu a sa propre annale akashique et peut y accéder. L’accès aux archives akashiques permet de :

  • Connaître un évènement présent : un meilleur discernement d’une situation incompréhensible.
  • découvrir le secret du passé : il s’agit ici d’une découverte ou d’une révélation qui aide à éclaircir des actes réalisés dans une vie antérieure.
  • D’apprendre le futur : les chemins sont clairement montrés pour atteindre des objectifs.

La consultation de sa propre mémoire akashique permet également de :

  • connaître la véritable identité de son âme
  • de se dégager des fardeaux d’une vie antérieure
  • de découvrir la bonne voie spirituelle.

Les annales akashiques : danger ?

Tout le monde peut consulter les annales akashiques toutefois les techniques utilisées et les étapes à suivre pour y accéder présentent un risque sinon un danger. Des esprits malveillants peuvent interférer au moment de prendre contact avec les annales akashiques. Il y a aussi d’autres formes d’accès que seuls les initiés peuvent pratiquer comme la médiation, ou l’hypnose ou la transe.

Quelles sont les conditions requises dans une consultation des annales akashiques ?

L’accès à la mémoire universelle peut être effectué selon l’individu. Certaines personnes arrivent à y accéder par une simple intuition, d’autre part la médiation. Mais on peut également passer par d’autres méthodes comme l’hypnose ou la transe ou par l’intermédiaire d’un service de clairvoyance. Quelle que soit la méthode pratiquée, quelques conditions préalables doivent être réunies pour pouvoir accéder aux archives universelles :

  • il faut planifier bien à l’avance l’heure à laquelle on va faire la consultation pour être sûr de ne pas être dérangé
  • il faut un endroit calme et paisible
  • il faut un état d’esprit vide, détendu et relaxé : pour cela, une musique de fond sans parole est idéale.
  • Il faut dégager tout objet qui peut interférer ou qui peut déranger : éteindre le smartphone, l’alarme…

Comment consulter les annales akashiques ?

Si toutes les conditions sont remplies, alors on peut procéder à la consultation. Les étapes à suivre sont similaires à une séance de méditation.

Étape 1 : prendre place dans le lieu choisi et s’installer confortablement.

Étape 2 : prendre tout le temps qu’il faut pour avoir une position qui met à l’aise, assise ou allongée.

Étape 3 : Vider les esprits tout en fermant les yeux. Il ne faut pas essayer de contrôler la respiration, cela devrait aller automatiquement et normalement.

Étape 4 : Prendre contact avec les annales akashiques : cet appel se fait doucement dans l’esprit, il n’est nul besoin de crier ou de parler. Il faut répéter autant de fois s’il faut sans forcer « j’entre en contact avec les annales akashiques » jusqu’à pouvoir visualiser un champ lumineux blanc.

Étape 5 : On sent la lumière blanche nous envelopper et la paix intérieure. C’est à ce moment qu’on est entrée dans la bibliothèque universelle.

Étape 6 : en fonction de la ou des raisons de la consultation, il s’agit en général de questions posées. L’esprit du consultant se déplace momentanément. Après, il peut voir des objets, des images, des représentations, des sons et des informations.

Durant toute la séance, le consultant reste éveillé et est conscient de tout ce qui se passe.

Peut-on consulter les archives akashiques personnelles d’une autre personne ?

La mémoire akashique de chaque individu est sécurisée. Elle est en effet protégée par des gardiens spirituels qui sont appelés « Guides Spirituels », « Conservateurs ». Ce sont ces esprits qui guident et accompagnent le consultant lorsque celui-ci veut accéder à sa mémoire akashique. Pour accéder aux annales akashiques d’une autre personne, il faut son autorisation expresse.