Spiritualité

L’ésotérisme, c'est quoi ?

L’ésotérisme a été longtemps vu par la société comme une pratique malsaine qui inclut la sorcellerie, la magie noire et le monde occulte… C’est un domaine réservé à quelques initiés. Et pourtant, la véritable signification est bien différente. La société n’a pas bien compris le sens alors qu’il s’agit tout simplement de la connaissance. Il y a des connaissances qui s’apprennent à l’école, dans un livre, à la bibliothèque… Mais l’ésotérisme c’est la connaissance liée spirituellement à l’être intime de l’homme. Une enseignante en philosophie a donné une définition plus précise et plus complète. Elle marque la fin d’une interprétation tous azimuts venant de différentes parties du monde de toute ère. L’ésotérique définition donne ainsi un aperçu plus positif du sens du mot ésotérisme qui est pratiqué dans le monde de la voyance.

Qu'est-ce que l'ésotérisme ?

Le mot ésotérisme est peu utilisé dans le langage courant. C’est pour cette raison que la signification paraît floue et incomprise par la majeure partie de la population. La société le définit comme bon lui semble mais dans un sens et aspect plutôt ou toujours négatif. Il dispose ainsi d’innombrables interprétations associées malheureusement au satanisme, à l’occultisme, aux esprits malveillants, à la sorcellerie à la magie noire… Étymologiquement, il vient du grec ancien esôteros ou esôtirokos qui signifie intérieur, aller vers l’intérieur. Dans le temps antique, en Grèce, il désigne un ensemble d’enseignements au sein des Mystères. Seuls les initiés avaient droit aux enseignements. L’ésotérisme se définit par les différentes connaissances, informations, qui sont liées à l’être profond. Il s’agit donc des enseignements secrets consacrés à la connaissance intime assimilée à une culture populaire. Par opposition à l’exotérisme qui est lié aux enseignements transmis de l’extérieur à l’aide de nos cinq sens.

Quelles activités sont regroupées dans l'ésotérisme ?

L’ésotérisme n’est pas pour le moment considéré comme un domaine intégrant la science. Même si on entend parfois de sciences occultes, la communauté scientifique n’est pas encore arrivée jusque-là. Mais il regroupe plusieurs activités et disciplines. Certaines personnes l’utilisent pour accompagner spirituellement ceux qui en ont besoin. Elles ont la capacité d’orienter et de mener l’esprit vers l’atteinte du bien-être. Ici, le niveau d’exploitation de l’esprit reste encore dans un stade d’accompagnement. D’autres personnes ont pu développer leur capacité au-delà d’une orientation spirituelle. Elles ont la capacité et le don de prédire l’avenir et de connaître le destin. Parmi ces

Toutes ces activités ont le même point commun. Il s’agit de l’ésotérisme qui est la connaissance et la transmission de la connaissance dans le cercle familial.

Comment débuter l'ésotérisme ?

L’ésotérisme a été longtemps mal compris. Aucun courant de pensé n’a jamais réussi à percer sa véritable signification. Ainsi, il est plutôt mal perçu par la société avec des sens beaucoup plus négatifs. Pour débuter en ésotérisme, il n’y a pas de conditions particulières. Chacun peut pratiquer l’ésotérisme suivant sa connaissance et ses capacités. C’est un domaine très courant dans le monde de la voyance. Il faut seulement avoir de la confiance, de la capacité ou le don de s’instruire spirituellement.

Quels sont différents types de connaissance dans l’ésotérisme ?

L’enseignement ésotérique est composé explicitement de deux composants essentiels. Le premier composant repose sur la théorie. Elle est basée sur trois domaines bien précis : l’anthropologie, la théosophie et enfin la cosmologie. L’anthropologie réunit les théories sur l’humain, son origine et ses fonctions. La théosophie renferme le concept de la sagesse et du projet divin. ET enfin, la cosmologie désigne la connaissance et le savoir sur les principes et les lois qui régissent le monde ainsi qu’à ses éléments.

Quels sont les différents axes qui permettent d’identifier l’ésotérisme ?

La science occulte qu’est l’ésotérisme peut être distinguée par différents éléments tels que :

  • La liaison entre les différents éléments du monde : chaque élément à sa correspondance que ce soit matériellement et spirituellement ;
  • L’imagination et la médiation qui comportent les rituels, les esprits, les traits et symboles…
  • La transmutation qui reflète la connaissance et la sagesse intérieure.
  • La transmission de l’enseignement ésotérique. Il s’agit d’un transfert d’héritage dans le cercle fermé familial ou d’un transfert de connaissance entre maître et disciple.

Qu’est-ce que l’ésotérisme occidental ?

L’ésotérisme occidental représente une discipline qui regroupe des pensées qui ont les mêmes caractéristiques. Chacune d’elles sont étroitement liées entre elles. Dans un sens plus ouvert, le mot « occidental » fait référence à une époque antique qui remonte à l’ère gréco-romaine. Le courant de l’époque repose sur la gnose. Il s’agit ici d’un concept lié à la connaissance qui considère trois éléments importants : l’expérience, le symbole et le mythe. Cette vision se traduit par une pensée plutôt philosophique que spirituel. Vers la fin des années 90, Antoine Faivre offre un modèle basé sur la recherche inductive. Après des recherches profondes sur les pratiques et pensées religieuses qui partagent les mêmes visions ésotériques. Il a pu analyser et sortir une théorie générale fondée sur les caractéristiques communes de ces phénomènes religieux.