Aujourd’hui - moi Claire - je souhaite partager avec vous mon don d’empathie. Une bonne médium, selon moi, est forcément une très bonne empathe. C’est de cette manière qu’elle arrive à comprendre les personnes qui viennent la consulter.

Claire, notre médium, explique son don d’empathie

Je parle de don, mais l’empathie est donnée à tout le monde à condition de savoir s’ouvrir aux autres.

don-dempathieLes personnes qui possèdent ce don d’empathie sont des personnes ultra-sensibles et émotives.
Une personne qui a le don d’empathie ressent les émotions des autres comme étant les siennes.
C’est un “don” qui peut parfois être difficile à porter, puisqu’on ne sait pas vraiment si c’est la personne ou nous-même qui ressentons l’émotion.

Pour parler de moi, dans ma jeunesse, je n’ai jamais prêté vraiment attention a ce don. Je changeais très souvent d’humeur et me sentais très “caméléon” avec les gens que je fréquentais.


Il m’était très difficile de ne pas être gaie avec une personne joyeuse, rêveuse avec une personne mystérieuse, etc.
Je pensais d’abord à un phénomène de mimétisme mais avec les années, je ressentais profondément, et de manière de plus en plus intense, des sensations et émotions propres aux personnes que je fréquentais.

Je ressentais toujours la même gêne - de manière très précise - avec un camarade de classe, le même entrain chez mon coiffeur, la même timidité avec mon professeur de piano.
J’arrivais presque à ressentir l’émotion que dégageait une personne rien qu’en y pensant.
Un mélange du passé, de la culture, du vécu était une sorte de pièce d’identité émotionnelle de chacun.

J’appelle cela les émotions de base. Mais par dessus cette identité de base, j’arrive aussi à ressentir les sentiment que j’appelle l’émotion “de l’instant”.
Une vive douleur, une profonde tristesse, l’euphorie, etc., sont toutes les émotions qui me procurent des sensations vives lorsque je suis a proximité des personnes.

La première fois que je fus réellement envahie par les émotions que j’appelle de “l’instant”, c’était à l’age de quatorze ans. Je fréquentais à l’époque une école d’art et le jour dudit évènement, j’étais chargée d’affaires à porter.
Il a fallu pour cette raison que je prenne l’ascenseur.
A l’intérieur, je fus confinée avec une femme d’un âge proche de la quarantaine. Elle paraissait détendue et sereine, mais j’ai ressenti au moment de rentrer  dans l’ascenceur une vive sensation a l’intérieur du ventre : c’est cette femme m’a procuré cette sensation.

Cette sensation au ventre était un peu comme la descente rapide d’une montagne russe. Cela m’a picoté et j’ai eu un profond besoin de pleurer en sortant de l’ascenseur.

C’est la première fois que j’ai identifié ce “don”. Depuis, j’ai effectué des exercices qui m’ont permis de canaliser les émotions que je ressentais chez les autres et identifier chacune d’elles.

Le don d’empathie n’est pas des plus simples à gérer. De nombreux ouvrages sont disponibles à ce sujet

clairs-voyants et médiums

31 Commentaires pour “Claire, notre médium, explique son don d’empathie”

mélusine

aurais tu les titres de ces ouvrages, qui expliquent comment gérer son empathie, et comment ça fonctionne aussi dans l’autre sens?
je m’explique: l’empathe peut aussi propager ses propres émotions aux autres, de même qu’il ressent celles des autres.
c’est bien aussi de canalyser le tout, je cherche des méthodes un peu plus complexes que la bulle de protection autour de soi.
merci

30.11.2009 19:00

L'assistante de votre voyante

Mélusine, je pense sincèrement que pour travailler son don, les ouvrages ne sont pas des plus sérieux.
je te conseille de te renseigner pour suivre des stages de sensibilisation.

23.12.2009 11:08

Anonyme

je suis un homme de 42 ans je demeure a coteau du lac sud ouest de mtl!
Et je viens de mettre le doigts sur mon don c’est L,empathie mais dans mon cas ca fais depuis plusieurs années et que ca augmente toujours je suis entrain de me détruire!j’ai beau faire un cheminement spirituel depuis l’age de 12 ans!j’ai eu un genre d’initiation cosmique ou spirituel en 2001 ou mon don est monté a son plus haut degrés!je ressens les gens a distance et je suis envahi constamment je n’ai pratiquement plus de vie et ne suis presque plus capable d’etre avec les gens!j’aim beau essayer tout les trucs pour me potéger ca ne marche pas!je crois que je suis médium aussi!je vais devoir en mourrir ou il y a une solution! c’est insupportable!merci!

11.01.2010 8:14

L'assistante de votre voyante

Monsieur, ne vous laissez pas abattre! Il existe des solutions pour apprendre à fermer votre esprit. l’empathie, bien que don extra-ordinaire, peut en effet avoir de nombreux inconvénients.
Je vous conseille de vous tourner vers des techniques simples de méditation qui vous permettront simplement de contrôler ce don d’empathie qui vous empoisonne la vie, je le sens.
ne vous laissez pas aller et n’hésitez pas à nous tenir informé!

11.01.2010 15:52

kk1

moi je ne ressent pas les sensation de se genre c’est plustôt avant de toucher a un objet quelquonque je peut ressentir le toucher et ensuite je lui touche c’est a noel cette année que je m’en suis rendu conte . ma mere a donner des gant a la mere du chum de ma soeur et quand elle a mis les gant j’ai ressenti la douceur sur mes main , je me suis regarder les main et je regaire la femme avec de gros yeux c’est comme si je m’étai mis les gant en même temps qu’elle . Et quand je vais m’acheter des souliers je n’est jamais besoin de l’ai essayer j’ais toujours le don seulement en les regardant de savoir qu’il seront comfortable . Je voudrai savoir c quel sorte de don ???? il m’est arriver souvent des chose comme cela mais je n’y croyais jamais , j’ai lu beaucoup a se sujet

13.01.2010 5:03

Anonyme

J’ai 35 ans et je viens grace à vous découvrir de quoi “je souffre”: MERCI.Lorsque je suis près des personnes, je capte leurs douleurs et leur fatigue. Je pratique depuis plusieurs années la sophro et la méditation, même si cela me calme et me permet de prendre du recul sur moi et dem’interroger sur les douleurs et sensations qui m’envahissent mais je n’arrive pas à me protéger malgré tout et je reste une éponge.Exemple: mon humeur du matin dépend de l abonne nuit ou non de mon compagnion.Mon “don” comme vous dite s’est amplifié ou j’en est pris vraiment conscience,Il y a quelque semaine j’ai découvert qu’a distance je pouvais capter les emotions des gens heureusement que ce jour là se m’avait aucun souci particulier car j’avais d’un coup le moral au plus bas et je pensé au suicide et j’ai eu un moment de lucidité je me suis dis “mais ça ne va pas je n’ai aucune raison d’être dans cet état”et j’avais raison ces sensations ne m’appartenaient pas (une collègue de travail que je connais sans plus à fait une tentative de suicide).Désormais j’ai très peur car comment se protéger et savoir que ces sensations sont extérieurs ?. Comment savoir si j’aime mon compagnon ou j’absorbe son amour et je crois l’aimer ?etc..Concrétement comment se protéger ou stopper ce “don”.Merci d’avance pour votre réponse.

13.01.2010 10:56

Jolaba

Bonjour, ma psychologue m’a dit que j’avais un don d’emphatie. Je ne savais pas que cela existait. Mais depuis toute petite je ressens les émotions des autres. C’était la première fois que quelqu’un me disait : je sais qui tu es. J’ai bien failli pleurer ! Je pensais que j’étais folle. Je n’ai pas eu d’enfance, car j’étais paralysé par les émotions des adultes, trop fortes. Je n’entendais plus ma mère car elle souffrait trop et je ne pouvais plus l’entendre. J’ai appris à me fermer; Parfois quand les émotions sont trop fortes je ne ressens plus rien. Je deviens une coquille vide. Alors on pense que je suis très dur. Un jour quelqu’un qui avait remarqué que je cernais tellement bien les gens, m’a demandé de lui dire ce que je pensais d’un homme sur une photo qu’il m’a apporté. Et pendant quelque instant j’ai cru être dans sa peau. Je lui ai dit quelques trucs mais pas tout, et il a cru que je le connaissais ! Il n’a jamais voulu croire que je ne l’avais jamais rencontré. Nous étions dans le même mileur professionel. Après je me suis fermée je n’ai plus jamais voulu m’entrainer à ce genre de truc. Mais j’ai trop l’impression de connaitre l’humain. Malgré tout le sombre que j’y vois, je ne peux m’empêcher de l’aimer. peut on vivre heureux avec ce don enfin surtout sans trop etre enclain a tout pardonner

17.01.2010 17:54

Laurent

Bonjours,
J’ai 23 ans je m’appel Laurent,
je viens de lire “Claire, notre médium, explique son don d’empathie”
J’aimerais savoir si quelqu’un de sérieux pourrait me parler de ce sujet et m’aider car j’éprouve une empathie qui me met dans des situations difficiles et me rend mal à l’aise parfois parmis les autres.
Pourtant j’aimerais me concentrer sur une orientation médical, et je redoute de ce que je pourrais ressentir en étant avec des patients…
je ne cherche pas à consulter une voyante pour connaitre mon futur, mais je n’ai encor trouver personne depuis 3 ans pour me guider, me croire ou m’aider à comprendre.

19.01.2010 19:08

Laurent

je reviendrais demain,pour savoir si quelqu’un à repondue, j’éspère mais je ne me fait pas d’illusion…

19.01.2010 19:15

L'assistante de votre voyante

Bonjour Laurent,

je suis Claire, la seule et unique mais je me dois de répondre sous le pseudo “L’assistante de votre voyante”.
je comprends votre mal être. Moi même, comme vous avez pu le lire, j’ai appris à vivre avec. Je n’y prêtais pas vraiment attention en étant toute jeune. Puis, plus j’ai grandi, plus je me suis rendu compte que j’avais un véritable “don”. Appelez-le comme vous voudrez.

Dans le cadre de la profession que vous désirez exercer, j’imagine parfaitement que cela puisse vous effrayer.
Toutefois, je tiens à vous rassurer : il existe des solutions qui vous permettront non seulement de canaliser les sentiments que vous éprouverez mais également, parfois, de les faire disparaître, tout bonnement.

Vous qui êtes proches du domaine médical, je peux vous conseiller l’hypnose qui permet de fermer son esprit si vous ne souhaitez pas être gêné par ce don. c’est une chose que je peux en effet comprendre.
Sinon, la méditation peut parfaitement convenir. Il en existe des dizaines de forme et chacun se retrouve dans l’une ou l’autre des formes de méditation. Je ne peux donc pas vous en conseiller une, plus qu’une autre. cela dépend totalement de vous.

Quoiqu’il en soit, ne vous laissez pas détruire par ce don d’empathie.

Bon courage à vous.

Claire

20.01.2010 11:32

Laurent

Merci pour vos conseils,
En fait je ne sais pas trop, c’est vrais que c’est parfois gènant surprenant voir douloureux et très désagréable avec certaines personnes.
Mais encore si je savais les interpreter, les comprendre ça irais beaucoup mieux,
contrairement à vous je ne pense pas être né avec.
Je crois que c’est suite à un évennement et je m’en suis rendu compte un peut plus tard.
En écoutant bien certain signes en accord avec mon ressenti, parfois celà m’a apporter et peut être même bien aider dans des situations ( même à cerner des personnes et savoir si leur intentions était bonnes ou mauvaises dont il me fallait vivres pour me prouver à moi même que ce n’était pas une hallcination, alors je laissais faire les choses ) .
Au début je n’y croyais pas, mais maintenant je suis bien obligé d’admettre ce que j’ai.
Le plus étonnant c’est que lorsque je suis en contact avec quelqu’un sur le net même si je ne l’ai jamais vu je ressent certaines choses parfois surprenante.
Mais ne les comprend pas toujours !
Parfois c’est comme si une aiguille piquait un point précis, où carrément une douleur prennant tout un membre, un organe que je peux facilement localiser. Parfois ça touche au yeux, au cervau, gorge, au coueur, poumon, plexus, different points dans le dos ect…
Aussi comme une energie plus douce, ou des fourmillement ou encor une sensation de froids…
C’est vraiment étrange !
Et j’ai eu des contact avec certaines personnes qui avaient eu un accident et aussi eu ma par de ressentit dans l’histoire qui ressemblait étrangement ou avait un lien avec leur blessures qui souvent avait laisser des séquelles douloureuses pour eux.
Et parfois enfin je ne suis pas sûr mais il me semble avoir ressentit quelque chose en étant avec une personne, comme une douleur à l’endroit où cette personne allait avoir une fracture et c’est arrivé ( mais je ne suis pas entièrement su pour ça ).
Et il y a des personne ou je ne sent rien ou presque.
Je pense que si vous ressentez ce tout vous arriverez à me suivre dans ce que je dis et constaterez que je ne ment pas.
Malheureusement je n’est encore trouver une personne à qui en parler sérieusement sans que l’on me prenne pour un fou.
C’est vrais que je peux essayer de ne pas y faire attention enfin je dis bien essayer. Mais je ne vois pas trop comment.
J’ai aussi l’impression parfois que ça peut même influer sur ma personnalité.
Voilà pour vous éxpliquer en gros ce que je ressent, il y a de quoi se poser des question…
Je ne veux pas m’en débarasser car je pense que ça peut être utile ( lorsque je travaillerais dans le soin ou même dans la vie de tout les jours ), ce que je souhaiterais c’est qu’une personne qui sâche de quoi je parle, puisse m’aider à me faire comprendre tout ce ressentit et me guider.
En tout cas je vous remercie de votre écoute et d’avoir répondu à mon précedent message.

A bientôt peut être.
Laurent.

20.01.2010 20:16

Karotte06320

Je suis empathe et j’analyse et je vis avec à ma façon.

Malgré le fait que je sais retrouvé une personne avec qui je connais suffisamment pour reconnaitre ses sentiments, ou je peux décrire précisément ce que l’autre ressent (comme ce week-end) où j’ai du analysé ses sentiments d’un mec afin d’aider sa petite amie, à lui faire encore plus confiance.

J’ai beaucoup de difficulté dans certain lieu, L’ascenseur, classe de cours (je passe mon bac) ou les magasins (pas pratique de faire les courses dans ses conditions), mais je gère. Ma meilleure amie a les sentiments généraux (joie, tristesse, angoisse…) très fort, ce qui m’aide pas.

Avec les années j’ai appris a ressentir les sentiments non généraux ( désir x, amour, déprime, curiosité…)

Mon petit ami l’est aussi j’ai jamais prête attention mais les sentiments d’un empathe sont-il différant ? Plus ” doux” ?
plus “calme” ? Dans un couple, deux empathes ne peuvent pas avoir que des enfants empathes à leurs tours ?

J’ai remarqué mais je ne sais pas si c’est généraux, pour cela que je pose la question mais j’ai remarqué que l’empathie était souvent accompagné du don de médiumnité. Mon homme a des “flashs” qui lui indique des indications sur la raison précise des sentiments. Et j’ai aussi des visions nocturnes de ce que je regarderais dans le futur ( voir des discution).

Hier soir, la petite amie ( ma meilleure amie en faite ) ma dit qu’elle pensais qu’il m’avait trouvé étrange et que sans doute avait il deviner ce que j’étais.

Qu’en pensez vous ?

25.01.2010 1:17

Valé

Bonjour ,

Je viens tout juste d’écouter une émission au canal D et qui parlait de trois petites filles qui avaient chacune des dons. Je viens d’apprendre que le don d’empathie existe! Depuis que je suis toute petite je vois les auras chez les gens sans toutefois voir la couleur… Je rescens ce que les gens ressentent et c’est parfois un peu lourd. Je rescens également les animaux. Je me suis réorienté dans le secteur de la santé. J’ai étudiée en psychologie ensuite en réadaptation et maintenant en sciences inf. Je ne sais pas pourquoi mais je sais que je suis une vieille âme. J’ai rencontrée une medium connu et elle s’est rendu compte de ces choses là. Je veux toujours aider , aider , aider! Je me sens comme une vraie mère Thérésa en devoir constant mais je me laisse beaucoup de côté.. J’aimerais beaucoup entrer en communication par courriel avec vous Claire, j’apprécierais beaucoup..!

Merci à qui veut commenter!

2.02.2010 19:45

soul surfer

je voguais sur la soul pour comprendre et un jour je comprit que: la soul s agitait sous le poids de mes émotions cela embrouillait mes vision.Je prie sur moi de controller mes émotions et mes vision se sont éclaicis et la j ai pu surfer sur la soul plus habilement et me servir de ses vague pour avancer.

si vous etes ce que vous etes vous comprendrez

13.02.2010 23:57

claire-d

Pour Laurent
Je ne vous prends ni pour un fou, ni pour un menteur vivant les mêmes choses que vous, souffrant de cette même imcompréhension.
J’ai trouvé des pistes pour moi que je peux echanger.
Merci de répondre à ce poste si vous êtes interessé.

10.03.2010 17:47

boss11

bonjour je pensse avoir le don d’emphatie
exemple: je suis avk kelkun et je ressens sa peur,sa peine,sa douleur,l’amour,latristesse
je sais pas koi faire comment le develloper deplus se don se declenche tt seul en koi peut til se develloper aidez moi svp
je le supporte bien et je gere pa tt le temps mais je fet avek dite moi komment le develloper svp merci d’avance

11.03.2010 13:56

zita

bonjour ,

je suis depuis plusieurs année confronté a ce genre de situations. Depuis mon enfance, j’ai caché de lourds secrets sentant toujours le poids que je pourrais rajouter a la peine de mes proches .ca a été je pense la première fois que j’ai réaliser avoir conscience du malheur des autres.
Je me suis arretée longtemps a cette explication rationnelle, n’y voyant aucun don d’empathie.
Pendant toute mon enfance je me suis sentie vide et mes questions bizarres m’ont vite mis l’étiquette de folle …dix ans ont passé et ce don d’empathie que je supporte et que j’ai réussi a canaliser grace a 7 année de méditation me fait encore souffrir . je suis tiraillé non seulement par les personnes, passe encore mais aussi par des évenements graves qui ont un impact sur une masse de gens par exemple .je ne peut que faire avec et je suis a cour d’idées je suis heureuse mais j’aimerais me blindé un peu plus car tt cela resta difficile a gérer merci …

17.03.2010 19:18

boss11

bonjour on ne peut se blinder completement mais il faut acsepter c comme sa que la situation sera plus aisée moi je suis entrer dans la phase qui est audessu de l’emphatie apres avoir simillée et acsepter il a fallu que je devellope se don et justement il ses develloper en telephatie meme si je reste enpatique je pse savoir ce ke pensse les gens rienke en passant ou en le regardant de loin mais c ke le debut sa mes arriver ke 2 fois et le vit bien mieux que le debut meme si sa fet 2ans ke je le possede et ke je nes ke 19ans et demi voila

21.03.2010 15:24

kevin

Bonjour,

Je fais depuis quelques temps des recherches sur les sentiments que l’on peut ressentir, les sentiments d’autres personnes, et je suis tombé sur l’empathie. Depuis plusieurs années, je ressens les choses que ce soit chez les hommes ou les animaux (j’attire en particulier les chiens). Je n’en parle à personne car j’ai peur que l’on me prenne pour un fou ou quelque chose comme cela. Depuis un moment j’ai du mal à vivre avec ce “don”, si on peut appeler cela comme sa. Je ressens les sentiments des autres croyant que ce sont les miens, je n’arrive pas toujours à faire la différence et cela est très contraignant dans la vie, car à cause de cela je fais des erreurs (de grosses erreurs). Quand je suis en contact avec certaines personnes, je ressens leur énergie, parfois leur pensées, et il m’arrive de pleurer ou d’être comme paralysé mentalement, cela est vraiment bizarre. J’aimerais savoir comment contrôler ce don, non pas le faire partir, mais vivre avec. La méditation, est parait-il un bon remède, mais cette pratique reste vague pour moi, et j’aimerais avoir plus d’info dessus et connaître les pratiques, les exercices à faire. Car en ce moment je ne contrôle plus rien. Merci d’avance.

21.03.2010 20:57

boss11

bonjour je sais par quoi tu passe car jy sui passé
mais la meditation et le seul moyen pr se vider de tte les energie et les ressenti que tu a eu dans la journée de plus elle t’aidera a approfondir ce don et a le develloper il fo l’acsepter et ten ke tu ne l’acseptera pas tu vivra mal

23.03.2010 13:11

LUMIERE

quel plaisir de lire ces messages , j’ai un don d’empathie hyper developpé qui m’empoissonne la vie,je suis versatile selon les personnes que je rencontre cela est du à ce que je ressens de leurs vibrations et émotions ,je fais peur et franchement ,c’est pas évident à vivre chaque jour ,j’en arrive à vivre isolé tellement j’en souffre .
je ne controle rien ,je suis dépassée , cela existe en moi depuis toujours et cela empire .je fais de la meditation ,cela m’aide , être une éponge constamment est très éprouvant ,au jour d’aujourd’hui ,je n’ai personne dans mon entourage qui puisse se mettre à ma place et m’aider ,cela fait mal d’être rejetté en raison de ce don.j’ai constamment l’impression de ne pas être moi même mais un miroir

merci de m’avoir lu ,si quelqu’un peut me répondre

5.05.2010 14:09

malo

je pense faire de l’ empathie, ce don est perturbant. Je ne sais pas du tout le gérer, du coup je subis tout le mal-être, et les problèmes des gens que j’aime autour de moi. J’ai besoin de conseils; comment m’y prendre pour ne plus etre aussi mal moi meme, et ne plus faire l’éponge et tout encaisser. Je n’arrive plus du tout à gérer. Merci d’avance.

    29.05.2010 19:02

    L'assistante de votre voyante

    Je ne sais pas si je dois être étonnée que tant de personnes se reconnaissent dans la description de mon don d’empathie.
    Il est vrai que c’est très contraignant. J’ai également eu beaucoup de mal à vivre avec pendant de nombreuses années.
    Il m’a fallu de nombreuses années avant de pouvoir comprendre que j’étais capable de ressentir certaines émotions qui ne m’appartenaient pas. Il m’a fallu tout aussi longtemps pour apprendre à les exploiter, ces émotions. Rien de très évident.
    Cela m’a provoqué de nombreuses crises d’angoisse, mais en rencontrant de très bonnes personnes, qui malheureusement sont maintenant décédées, j’ai pu commencer à me contrôler.
    Cela n’est pas inné et tout le monde n’en est pas capable.

    Quoiqu’il en soit, je suis touchée de voir le nombre de personnes qui se sentent empathes, également.

    7.06.2010 14:07

    fred 61-99

    ce don d’empathie me nuisait avant d’en comprendre son origine.je peut ressentir ce que l’un de mes proches a ressenti le soir ou il ses fait tirer dessu jai longtemp pensee que cetait psychologique
    mais ce serait trop simple a expliquer.
    je me suis lever un matin tres tot sans savoir ce qui mavait reveiller croyer le ou non ,jai regarder par la fenetre il y avait une ambulance ‘mon voisin setait suisider.
    merci pour votre emphatie!!!

    8.06.2010 22:18

    Lilou33

    Bonjour,

    Pour situer mon environnement, je travaille dans le médico-social, avec des personnes âgées, ma 1ère expérience, enfin celle qui m’a donné le déclic s’est réalisée avec un de ces personnes âgées. Je faisais manger la personne et des nausées m’ont pris, pensant que ce n’était rien, je finis de faire manger la personne et je m’éloigne et les nausées passent. Je retourne auprés de la personne 15 min aprés et, sans la toucher, les nausées me reprennent. Une fois à l’écart, je vais mieux… Et par la suite, quelques expériences similaires, avec nausées et envie de pleurer…
    Bref, je découvre ce “don” depuis presque 1 mois, sauf qu’à présent, je ne suis plus la même, j’ai perdu toute ma joie de vivre, mon couple commence à en pâtir, etc …
    Est-ce que ma déprime peut venir de là ?
    Merci infiniment

    24.06.2010 15:54

    Anonyme

    bjr!
    je ss empathe et adolescente ,je suis d’accord avec boss 11 tant que vs n’accepterez pas vous ne pourrez pas vs en sortir .je ne me ss rendu compte de mon don que depuis 8 mois et j’ai appris a accepter, si vs le prenez du bon coté sa deviendra formidable .j’en suis a controler l’atmosphere d’ une piece ,je sens les sentiment de mes amis a plus d’un kilometre . sa peut paraitre bizzar mais mon odorat c’est developpé au point ou je peut savoir qui est passé par quel chemin .je controle parfaitment mon don parceque je me suis entrenez a le stopper a “fermé mon esprit”comme vs dites.je ne connait pas encore mais limite ,mon don ce developpe en permanence et c n’est pas un fardeau !je vous assure que on peut vivre ac ss aucun probleme !je viens de passer mon brevet sans aucun probleme ,vs pouvez aimez ,et faire tous ce que vs voulez quand vs controlez votre dons ,il ny aura plus de probleme pour savoir si ce que vous ressentez vs appartient et vs pourrez aider les autres.

    1.07.2010 21:47

    Anonyme

    qu’en pensez vous??

    1.07.2010 21:49

    marinelle

    Bonjour,
    moi aussi j’ai récemment mis un nom sur ce qui m’arrivait depuis toujours.
    Je me présente: j’ai 25 ans je suis empathe et je ne supporte plus “cet état”.
    Chaque jour j’ai l’impression de mourir un peu, moi aussi et depuis longtemps j’arrive a ressentir et vivre les choses a distance mais ça me détruit.
    Aujourd’hui j’ai une petite fille de 14 mois et je n’arrive plus a gérer tout ça!!!!!!
    Aidez-moi car en plus personne ne me comprend, je suis en train de perdre pied et pour ma fille je ne peux pas!!!!!
    Je n’ai que 25 ans et le phénomène augmente toujours quand j’en aurais 40 ça sera comment?
    Aidez-moi

    13.07.2010 19:08

    boss11

    bonjour normal c le debut mais avant tt il fodrait gardez sa pr soit car bocoup de perssonne ne le comprendrait pas ou aurait peur et s’eloignerait de vous essayez de develloper ce don obliger vous a ressentir ce ke ressente les otre et si il fo regardez la persone et poser vous la kestion “ke ressen t-elle en se moment” une fois develloper vous irez mieux si je me permet de doner ce conseil c kil ma fallut 2ans pour developer mn empahtie et encore c pas finie cordialemnt…..

    1.08.2010 16:23

    alexandra

    Bonjour, j’arrive à ressentir l’émotionnel d’une personne dans l’instant votre histoire est mon histoire. A partir de photos ou de l’écriture d’un nom sur un papier je perçois toutes les émotions, je vois des images et j’entends des choses parfois des chansons ou des phrases. C’est une sensation naturelle au même titre que manger. Aujourd’hui je comprend mes changements émotionnels je les gère mieux ….même s’il est difficile parfois de vivre cela…..

    10.08.2010 21:45

    pierrot

    Bon disons le tout net, je ne suis pas un adepte de tout ce qui est médium, voyance etc,

    Ceci dit, je suis plutot emphatique, capacité qui peut être classé dans “la douance “, sans forcément y voir une capacité médiumnique. Dans la première partie de ma vie je me suis protégé comme je le pouvais ( c’est à dire que j’ai plutôt subit .. ), en vivant un peu en retrait, en développant d’ailleurs une certaine phobie sociale.

    Pourtant je pense que l’empathie équilibrée est une chance nous permets d’être des êtres sensibles, vivant les émotions avec une intensité au delà de la norme (?) (? car qu’est ce la norme ).
    Par contre, à mon sens, un des risques de l’empathie est la fusion, et donc la confusion avec son cortège de troubles. Cette fusion peut se retrouver au plan psychologique ( captage d’émotion ) voir à un niveau para psychologique ( ressentir ce que l’autre ressent à distance ).
    Je ne dis pas ça pour faire peur, mais mon expérience m’a montré ces risques.
    Ayant une vie spirituelle plutôt approfondie ( chrétien catho ) je me suis même rendue compte à un niveau spirituel qu’il pouvait effectivement se passer des choses parfois curieuses. Choses qui pourraient sembler un peu folle.
    En tout cas, je suis en train, à 42 ans, de trouver un équilibre( ce qui ne m’empêche pas de faire des boulettes …. ).
    Donc moralité….. c’est possible de trouver un équilibre : et pour ma part sans rentrer dans l’ésotérisme et encore moins dans l’occultisme mais en ayant un pratique spirituelle d’oraison, de méditation . En tout cas, au plus profond du cœur se trouve la source dans laquelle tout peut prendre un sens. ( un petit merci au psychothérapeute qui, via une thérapie cognitive, m’a remis sur la route de la spiritualité )

    18.08.2010 15:22

    Laisser un Commentaire



    J'accepte de recevoir des e-mails de la part d'actu-voyance et de ses partenaires